Méditer aujourd'hui? | Nathalie Nadeau | Chamane urbaine

Méditer aujourd’hui?

Depuis quelque temps, le besoin de retourner à l’essentiel est de plus en plus grand chez de plus en plus de gens. Il faut dire que nous vivons dans un monde où tout va très vite, où les «obligations» prennent toute la place et où il n’y a plus beaucoup de temps pour prendre soin de soi.

Pourtant, pour se comprendre, s’entendre et reconnecter avec son essence, il n’y a pas d’autre moyen que de s’arrêter un peu et de faire le point.

Je dis bien un peu, parce que dans cette vie effrénée pour plusieurs, il est difficile de s’arrêter, même juste un petit peu.

Je pratique la méditation depuis des années, et ce malgré une vie bien occupée. J’ai été pendant de nombreuses années dans le monde tourbillonnant de la pub, où encore une fois tout va très très vite, et où tout est pour hier et avant-hier.

Malgré tout, je méditais, mais autrement: je méditais activement.

La méditation dans le silence, en parfaite immobilité et avec l’esprit « vide », est assez difficile à atteindre pour plusieurs. Pourquoi? Parce que tout roule à 100km/h! Nous avons la tête remplie et pour pouvoir faire le vide, et bien il faut s’arrêter!

Pour ma part, je «médite» tous les matins. Par contre, j’adapte ce geste à mon rythme du jour.

Parfois ma méditation est calme et zen, parfois elle est active. Elle peut durer 10 minutes et d’autres fois 1 heure. Pour être calme et zen, j’ai besoin d’espace dans ma tête. J’ai besoin de faire le vide.  Ma méthode : l’écriture.

Je couche sur papier tout ce que j’ai dans la tête. Mes interrogations, mes bonheurs, mes inquiétudes, la liste d’épicerie, mon to do du jour, etc. J’écris TOUT ce qui me passe par la tête et qui occupe mes pensées. Parfois, ma méditation s’arrête là, parce qu’une fois que j’ai tout écrit, je me sens plus légère et prête à commencer ma journée.
Parfois j’entre en méditation plus profonde et je laisse monter l’inspiration. Je fais mes demandes, je remercie l’univers. En étant plus calme, je vois plus clair et je peux ainsi être inspirée pour mieux organiser ma journée, recevoir des réponses à mes questions, avoir de l’inspiration pour aborder telle ou telle situation, avoir une nouvelle idée créative, etc.

Pour moi, la méditation est d’abord et avant tout un moment «à moi de moi», qui peut prendre différentes formes. L’important est de se choisir au quotidien que ce soit 5, 10 ou 15 minutes par matin. Il faudra peut-être vous lever un peu plus tôt, mais le temps pris pour soi vous fera un bien immense.  Commencez par de la méditation active en écrivant tout ce qui vous passe par la tête. Faites ensuite vos demandes et remerciez l’univers de ce que vous avez déjà.  Écrivez et prenez le temps de vous centrer, de vous connecter, de faire le vide pour mieux faire le plein, de laisser monter ce qui se présente en pleine conscience et présence à soi.

Nathalie  xx

  • That’s it. The effects of awareness-based meditation last well beyond the thirty minutes of meditation because you’re training your mind to stay unaffected by the millions of thoughts and distractions that assail you every minute of the day.

  • Sandra Robert dit :

    Merci pour ce texte, je fais presque la même chose que vous chaque matin. Je me lève plus tôt pour méditer en silence et j’ai aussi mon cahier dans lequel je pose tous les jours mes pensées. J’en ai besoin, c’est aussi essentiel que de respirer!!
    En plus, j’écris dans mon blogue pour partager mes réflexions, mes prises de conscience et si je le peux, inspirer les gens qui me suivent. C’est un peu ma façon de laisser ma trace sur cette planète.
    Au plaisir,
    Sandra xxx

  • >
    Retour haut de page