S’épuiser à se justifier

Vous pouvez écouter la version audio de ce texte ou visionner la vidéo ci-dessous.

Combien de fois devons-nous justifier une décision, un choix?
Combien de fois devons-nous expliquer, discuter, argumenter?

C’est épuisant! Vous ne trouvez pas?

Bien sûr, il y a des moments et des situations qui demandent de plus longues discussions, mais très souvent, nos décisions sont challengées par des collègues, des amis, la famille. Et pourtant, la plupart du temps, nous n’avons pas à justifier nos choix à qui que ce soit.

Malheureusement quand notre réponse est non, on nous demande une tonne d’explications. Juste le fait de devoir dire non devient un élément de stress, un anxiogène. Il faut se préparer à parlementer, négocier. C’est une réelle source de stress et d’épuisement.

Et si l’on pouvait simplement dire non et mettre fin aux argumentations?
Peut-être qu’en ramenant tout vers soi, il sera plus facile de couper court aux pourquoi?

En voici quelques exemples :
En ce moment ma priorité est…
Pour des raisons personnelles, je préfère …
Ce n’est tout simplement pas le bon moment pour moi…
J’ai choisi de prioriser ceci plutôt que cela…
En ce moment j’ai besoin de…

Et s’il reste un pourquoi, qu’on argumente, vous questionne, vous défie, si vous êtes devant quelqu’un de tenace, ne faites que répétez la même réponse! La même phrase. De la même façon.
Ne cherchez pas d’autres explications.

L’important c’est d’assumer nos choix, sans avoir à se justifier longuement, et être en mesure de dire « non » avant tout pour soi.

Se choisir avant tout, assumer ses choix, sans avoir à se justifier à qui que ce soit.

Nathalie?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Ne manquez pas les inspirations de la semaine!

Inscrivez-vous pour recevoir les textes, les audios et les capsules de Nathalie!

>